fbpx

Cette année, les groupes lauréats ne sont pas les seuls à profiter d’un temps de résidence. Cette opportunité a également été offerte aux 12 groupes finalistes.

Parmi les premiers à en avoir profité, le groupe Daïda a travaillé à Paul B avec Laurent de Wilde et le duo Tarzan et Tarzan a été accueilli à La Dynamo de Banlieues Bleues !

Au cours de l’été ont ensuite eu lieu deux résidences de duos accueillis par les lieux qui avaient parrainé leurs candidatures au dispositif : le Duo Brady, parrainé par Festiv’Art Production, a travaillé quelques jours dans une chapelle normande et Lovers, au Théâtre de Vanves. Autre résidence francilienne en juillet : les saxophonistes de Mamie Jotax ont travaillé au CND à Pantin, pour notamment profiter de la présence de la chorégraphe et metteuse en scène Louise Hakim.