Quelques chiffres

En janvier dernier, 93 formations avaient répondu à l’appel à candidature Jazz Migration, preuve de l’intérêt et de l’importance de ce dispositif dans le monde du jazz aujourd’hui. À l’issue d’un vote ouvert auquel ont participé 130 programmateur.trice.s, nous tenons les 4 groupes lauréats Jazz Migration #5 ! Les 12 musicien.ne.s entrent dès aujourd’hui en accompagnement artistique et professionnel et vous pourrez les retrouver en tournée en France et en Europe en 2020.

Le dispositif Jazz Migration

AJC porte depuis 2002 Jazz Migration, programme d’accompagnement de musicien.ne.s émergents de la scène française, et a ainsi mis en lumière plus de 207 musicien.ne.s, en organisant entre autres plus de 800 concerts. Depuis 2016, Jazz Migration apporte à ses lauréat.e.s des outils de structuration et de professionnalisation ainsi qu’un important soutien à la diffusion, cherchant à accompagner ces jeunes musicien.ne.s dans le cadre d’un parcours global, adapté aux spécificités des musicien.ne.s de jazz.

Conditions d’éligibilité

  • Être parrainé par une structure de diffusion basée en France.
    • Est considéré comme diffuseur toute structure pratiquant une programmation libre et indépendante, avec un budget dédié à l’artistique (achat de spectacles, engagements). Cela exclut les diffuseurs pratiquant uniquement la location ou la coréalisation de spectacle.
  • La moyenne d’âge des musicien.ne.s doit être de moins de 35 ans.
  • Format du duo au quintet (pas de technicien.ne son ou lumière pris en charge dans le dispositif).
  • Au moins 1 disque (ou EP) au sein de la formation.
  • Obligation pour les formations d’être composées de musicien.ne.s résidant en France.
  • Pouvoir se rendre disponible pour le processus d’accompagnement et la tournée entre 2020 et 2021.
  • Les musicien.ne.s ne doivent pas être en cours d’accompagnement Jazz Migration avec une autre formation.
  • Le même groupe ne doit pas avoir déjà postulé 3 fois par le passé.