Concert d’ouverture – Jazz Migration #4




Lundi 3 décembre 2018 à 20h,
à la Dynamo de Banlieues Bleues à Pantin (93)

 

Retrouvez les nouveaux lauréats Jazz Migration #4 lors de notre rendez-vous annuel à la Dynamo de Banlieues Bleues. Vous aurez l’occasion de découvrir House Of Echo, Melusine, No Tongues ainsi que Three Days of Forest.

Programme novateur et ambitieux, Jazz Migration œuvre depuis 2002 à la valorisation et au développement de jeunes musiciens issus des scènes jazz françaises. Ce dispositif a permis en 16 ans à 58 formations de se produire dans plus de 750 concerts.

 

 

House of Echo – Parrainé par Le Cri du Port

Le groupe est né en 2012 de la rencontre du pianiste Enzo Carniel et du guitariste Marc-Antoine Perrio, autour du désir de créer des musiques espacées et improvisées, qui reconnectent et réconcilient l’écoute et le temps. Loin de toute urgence, leur musique se développe et s’échafaude dans la durée, dans un tramage subtil de couleurs et de timbres, entre abstraction mélodique et groove allusif, frémissement de textures dessinant des paysages auditifs au fort pouvoir onirique.

 

MelusineParrainé par L’Arrosoir

Bercés par l’héritage d’une culture classique et l’audace de l’improvisation, les musiciens de Melusine nous livrent une palette sonore riche, allant du frémissement imperceptible à l’orage le plus électrique pour un son massif et tellurique. Melusine tend à amener l’improvisation au service d’un véritable récit musical et mêle sans complexe les musiques aventurières aux sonorités libres et toujours en éveil.

 

No TonguesParrainé par Jazzèbre

Quatre musiciens nantais s’exilent dans un répertoire vocal ancestral tiré du magnifique disque Les Voix du Monde. Un chant de funérailles aux consonances de jeu d’enfant, un paysan vendéen menant ses boeufs aux labours, deux femmes inuits jouant un chant de gorge ponctué de rires…Cheminant dans l’imaginaire, ces chants concentrent la force musicale créée par les humains au fil de leur évolution. No Tongues, bien ancré dans son époque, en fait une danse avec le passé pour éclairer le présent.

 

Three Days of ForestParrainé par L’Atelier du Plateau

Les trois musicien.ne.s de ce trio ont le goût de fureter dans les genres musicaux les plus divers pour chiner la rareté et l’émotion. Leur nouvelle création s’inspire de la lecture d’autrices afro-américaines comme Rita Dove et Gwendolyn Brooks, figures essentielles d’une poésie protestataire, ode à toutes les libertés. Le trio revisite ces poèmes sous une forme de « protest song » électrique, et crée un folklore imaginaire, onirique et halluciné.

 

Concert gratuit et sur réservation – places limitées

S’inscrire