Présentation

La question de l’émergence, de la reconnaissance et de la mobilité des artistes a toujours été majeure dans le jazz.

Après « l’âge d’or » du jazz, lorsque les scènes pouvaient accueillir plus aisément les nombreuses propositions artistiques novatrices, où les médias pouvaient s’aventurer vers les artistes de jazz de la scène française, une partie des professionnels jazz n’ose désormais plus, malheureusement, prendre de risque en soutenant les jeunes artistes d’aujourd’hui. En créant le dispositif Jazz Migration en 2002, l’AFIJMA, aujourd’hui AJC – Association Jazzé Croisé – a pu, en partie, répondre à cela. Nombre d’artistes passés par ce dispositif sont ainsi aujourd’hui reconnus et peuvent vivre de leur art dans des conditions professionnelles.

Cependant, pour s’adapter aux nouvelles logiques et réalités du secteur de jazz, AJC et ses partenaires ont repensé l’ensemble du dispositif Jazz Migration, en s’appuyant sur 15 années d’expérience et en conservant les acquis positifs du premier volet.

En effet, aujourd’hui, face à une crise économique des plus importantes, face à la baisse des dotations publiques, face à l’approche de la réforme territoriale, le soutien à l’émergence est primordial et plus urgent qu’avant. Dans un marché du jazz saturé et étroit, les initiatives d’aide aux jeunes artistes s’avèrent indispensables.

Ce nouvel opus tentera de répondre aux questions cruciales que sont la circulation et l’emploi des artistes, tout en offrant à ceux-ci les outils pour préparer au mieux leur « après Jazz Migration » et développer leur carrière.

C’est ainsi qu’aux missions premières, toujours aussi urgentes que sont le repérage de l’émergence et la circulation des artistes, viennent s’ajouter deux volets essentiels consistant en un parcours de professionnalisation ainsi qu’un accompagnement artistique, faisant de Jazz Migration un parcours professionnalisant sur 2 ans.

 

L’opérateur : AJC

Offrir une programmation jazz dans le cadre de projets culturels citoyens et innovants – tel est l’objectif partagé par les membres du réseau AJC (ex-AFIJMA). Développement des publics, actions dans les quartiers et en milieu rural, nouveaux répertoires, résidences… mais aussi et surtout, soutien à la jeune création.

Depuis plus de 20 ans, AJC poursuit son engagement en faveur de la circulation des artistes, de l’émergence de nouveaux talents et de la création de projets et d’échanges internationaux, convaincu que ces différents dispositifs : Jazz Migration, l’invitation de professionnels étrangers, nos différents projets binationaux (French Nordic Jazz Transit, Jazzshuttle, etc) participent de la circulation des artistes français en France comme en Europe et de la reconnaissance du jazz européen auprès de nouveaux publics.

En ces temps difficiles, AJC se veut un interlocuteur et un partenaire vigilant et attentif de l’Etat, des collectivités, des sociétés civiles et des institutions européennes dans la défense des formes artistiques fragiles et de tout ceux qui les font vivre.

www.ajc-jazz.eu

Téléchargements

JM16-Fiche de procédure