Jean Louis - Jazz Migration

Jean Louis

parrainé par :



Aymeric Avice : trompette
Joachim Florent : contrebasse
Francesco Pastacaldi : batterie


Un groove démantibulé au son compact et distordu. Jean Louis se nourrit de bois, de métal et de câbles électriques. Il agite ses membres et découpe des tranches de musique au sous-sol. Il mâche très lentement puis remonte à la surface ou il expulse ses compositions à base de riffs puissants et de lignes rythmiques explosives.

Trio à l’instrumentation particulière, trompette – contrebasse – batterie, Jean Louis s’est enfermé pendant 2 ans pour élaborer ses compositions collectives en travaillant sur le rythme. Il en exploite les ambiguïtés en créant son propre son né de l’amplification et la distorsion des instruments.

Sans étiquette, sa musique puise ses influences auprès d’artistes tels que Zu, Marc Ducret, Meshuggah, Melvins, Varèse, Stravinski, Zakir Hussein, Fela Kuti, Miles Davis, Fred Frith…

Jean Louis a remporté le 2ème Prix de groupe du Concours National de Jazz de la Défense 2007, est soutenu par Cultures France pour tourner à l’étranger. Il est lauréat Jazz Migration 2009 pour le réseau AFIJMA – FSJ.